Archive pour le mot-clef ‘Linux’

BackTrack

Dimanche 6 avril 2008

BackTrack est l’une des distributions live les plus téléchargées, ciblant les test d’intrusion. Cette plateforme est donc entièrement chargée depuis le CD-Rom et accessible en quelques minutes.

Elle provient de la fusion des distributions Whax et Auditor Security Collection. Unissant leur forces et remplassant ces distributions, BackTrack a massivement accru sa popularité.

Voici la liste de quelques un des outils proposés :

  • Bluebugger : une implémentation de la technique Bluebug découverte par Martin Herfurt de Trifinite Group;
  • Wyd : un outil permettant d’établir le profile d’un mot de passe, à partir de l’analyse de différents types de fichiers et générant une liste de mots clés à des fins d’attaques de mots de passe par dictionnaire;
  • SIPcrack : une suite d’outils pour sniffer et attaquer par force brute le hachage d’une authentification par mot de passe émise par des clients SIP s’enregistrant à un serveur SIP;
  • Hotspotter : supervise passivement le réseau, le sondant les fenêtres de requêtes pour identifier les réseaux favoris des clients Windows XP. Il les compare à une liste de noms de réseaux de Hotspot. Si le nom de réseau sondé correspond à un nom de Hotspot, l’outil agira comme un point d’accès autorisant le client à s’authentifier;
  • Wellenreiter : est un outil de découverte et d’audit de réseaux sans fil. Les cartes basiques de Prism2, Lucent, et Cisco sont supportées. Il s’agit de l’un des outils Linux permettant de scanner les réseaux sans fil les plus faciles à utiliser actuellement. Il n’y a plus à réaliser de configuration de carte réseau. Il peut découvrir les réseaux (BSS/IBSS) et détecter les réseaux diffusant ou non leur ESSID, aussi bien que leur clé WEP et les informations sur le fabriquant.

Le site officiel du projet est :
http://www.remote-exploit.org/backtrack.html.

Vous pouvez télécharger l’image ISO directement ici.

Ubuntu Gutsy Gibbon 7.10

Dimanche 6 janvier 2008

Grub & Dual Boot

Suite à 2 magnifiques plantages lors de l’installation de la célèbre version d’Ubuntu, j’ai décidé de vous faire partager ce retour de connaissances. Je dispose d’un portable muni de windows XP, sur lequel je souhaitais installer un double boot avec Linux.

J’ai donc lancer l’installation d’Ubuntu à partir d’un live CD sur une partition vide. Mais la nouveauté provient du fait que le grub (outils de gestion du double boot) s’installe sur la partition linux qu’il déclare secteur de boot.

Au redemarrage Ubuntu fonctionne parfaitement, mais Windows ne veut plus démarrer (erreur 29). Doutant de mon installation, j’ai voulu fixer le secteur de démarrage sur Windows :

Démarrer le PC à partir du CD ou DVD de Windows XP

Sélection du mode de récupération : appuyer sur <R>

Sélection de la partition Windows : Numéro + Entrée

Saisie du mot de passe Administrateur : Vide (Valeur par défaut) + Entrée

On fixe le Master Boot Record : fixmbr DeviceName (Ex: \device\harddisk0) + <O>ui + Entrée

On fixe le boot : fixboot DriveName: (Ex: C:) + <O>ui + Entrée

Puis on redémarre : Exit

D’autres commandes sont disponibles à partir de la console de récupération de windows, cf. l’adresse suivante.

C’est avec beaucoup de peine que j’ai reçu le message : NTLDR manquant !

Une autre solution plus radicale est de redémarrer à partir d’une disquette bootable munie de fdisk et de lancer : fdisk /mbr. Au redémarrage, Windows XP est alors capable de booter sans problème.

J’ai donc tenté de récupérer la partition Linux en réinstallant le grub, en suivant le tutoriel suivant tiré du forum ubuntu :

Avec Ubuntu ou un Live CD

Notez que pour le Live CD Ubuntu : le paquet grub n”étant pas installé, vous devez faire :
sudo apt-get install grub (si Internet est configuré)
apt-cdrom add /media/cdrom (si utilisation du CD)

Sous Ubuntu, ou à partir d”une machine démarrée avec un Live CD, dans un terminal, lancez Grub :
sudo -s

Étapes communes aux deux méthodes :
grub

Si vous ne savez pas sur quelle partition se trouvent les fichiers de Grub, entrez à l”invite grub> :
grub> find /boot/grub/stage1

Cette commande vous indiquera la partition sur laquelle sont situés ces fichiers. Imaginons que cette commande nous a fourni (hd0,1) comme réponse. Dans ce cas, il faut entrer :
grub> root (hd0,1)

Remplacez bien entendu (hd0,1) par la partition correspondante.

L”étape suivante consiste à indiquer à Grub le disque sur lequel il doit (ré)installer le chargeur de système. Si par exemple, on souhaite l”installer sur le disque (hd0) :
grub> setup (hd0)
grub> quit

J’ai ainsi pu récupérer mon Linux avec le menu Grub de dual boot. Le lancement de la partition Ubuntu fonctionna parfaitement, mais ma partition Windows ne voulait toujours pas démarrer (erreur 29).

Il m’est alors venu à l’idée que le grub avait délocalisé le MBR sur une autre partition que Hd0,0 ce que Windows n’aprécie guère. La solution finale fut donc de modifier le menu du grub :

sudo -s

gedit /boot/grub/menu.lst

modifier l’ensemble suivant

title Windows XP Pro
root (hd0,0)
makeactive
chainloader +1

par :

title Windows XP Pro
rootnoverify (hd0,0)
makeactive
chainloader +1

Enfin, mon multi boot était opérationnel !

Danéa Corp

Mardi 18 septembre 2007

CinéDJx - Platine

Voici CinéDJx, la platine multimédia “Libre” de salon produit par la société : Danéa Corp. Au cours de notre 2ème année de cycle ingénieur à l’ECE, nous avons dû réalisé un Projet Pluridisciplinaire en Equipe. Ce projet devait meller les 3 majeures de l’école : Systèmes d’Information & Réseaux, Systèmes Embarqués, Télécoms & Réseaux.

Nous avons donc souhaité programmer une platine à base d’outils libres : noyau linux, programmation C++, librairie QT, …

Nous avons remporté un “Award”, récompense de l’ECE pour notre projet retenu parmi les 4 meilleurs de l’année 2007.

Laissons maintenant Anisse vous faire un démonstration…

CinéDJx - Anisse

Voici la page de présentation: ici.